C&P Adver
Grafica · Comunicazione · Web · Artwork
Dal 1986 lavoriamo per creare identità forti
Visita il sito C&P Adver
C&P Adver
Presentazioni dei libri, notizie, recensioni
Visita il blog Effigi

€ 18,00

Spedizione gratis

sous la direction de Myriam Jacquemier, Valérie Michel-Fauré, André-Alain Morello

Dire le sacré

2020

Prezzo
18,00 €
Collana
Laboratoire Babel · Collection Transverses
Pagine
272
Formato
15,0 x 21,0 cm
Legatura
Brossura
ISBN
978-88-5524-125-0

Spiritualités et représentations : Musique et théologie, arts visuels, littérature

Dire le sacré

Dire le sacré

Spiritualités et représentations : Musique et théologie, arts visuels, littérature

Comment dire le sacré ? Comment nommer et transmettre ce qui nous dépasse et dont on ignore la vraie nature ? Le sacré s’inscrit dans cet écart que l’humain, de tout temps et en tout lieu, investit de sentiments et d’émotions opposés. Le sacré induit en effet autant la crainte que l’attrait, autant l’effroi que l’adhésion. Il stimule autant l’aspiration à la plus grande des libertés que la soumission à la pire des sujétions. Il éclaire la dimension la plus intime de l’être, comme il fédère avec la plus grande force les plus solides groupes humains. Cette « dialectique du sacré » – dont Caillois développe les puissantes contradictions – crée l’ambivalente posture dont mythes, religions, philosophies tentent de surmonter l’aporie. Comment concilier rationnellement, émotionnellement, formellement la conscience de ces contradictions ? L’originalité de ce volume est de rassembler des contributions d’horizons divers, relevant de la philosophie, des études littéraires et de l’histoire de l’art (musique, peinture, architecture), qui toutes questionnent les modes de représentation de la notion de sacré. Des Pères de l’Église aux musiques d’Orient ou d’Occident, du Caravage aux formes plastiques les plus contemporaines réincarnant la sacralité d’oeuvres patrimoniales emblématiques, de l’architecture de la ville aux figures de spiritualité dans la poésie moderne, chaque domaine entre ainsi en dialogue avec l’autre et prouve, s’il le fallait encore, l’universalité et l’intemporalité de la quête ainsi syntonisée par Paul Klee « L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible ».

 

TABLE DES MATIÈRES

Dire le sacré spiritualités et représentations : musique et théologie, arts visuels, littérature

Introduction générale

Musique et sacré : des proximités singulières
Lecture – Cantillation – Psalmodie
Pouvoir du sacré : un pouvoir ambivalent ?
Pouvoir(s) de la musique
La double nature de la musique
Origine du chant, chant de l’origine
Musiques de pouvoir
Musique et sacré dans la liturgie chrétienne
Musique et sacré dans le monde hindou
Sacré et musique : deux énergies entrelacées

Une rhétorique des signaux musicaux dans la liturgie
Le tempo
L’ornementation monodique
Une mise en oeuvre différenciée du plain-chant
Conclusion

Les prophètes : une parole de feu face au sacré
Saint ou sacré ?
La voix des prophètes
Des écritures sacrées ? Dès l’origine, une infinité de traductions : la Bible au pluriel
En guise de conclusion

Dire le Sacré chez Origène : Language Theory of Origen and the Voces Magicae Concept in the Context of Late Antiquity
Origen and the voces magicae concept: status quo of the issue
Origen’s language theory and Stoic linguistics
Conclusion

Les langues de Dieu dans le De Harmonia Mundi de Francesco Giorgi : une rhétorique à visée performative
Les langues sacrées face à l’indicible du divin
Un discours en langue
La langue du réel de Dieu : un mode de représentation cosmologique « sonoreux »
Conclusion

Caravaggio between Sacred and Profane: the spirituality of situation
List of illustrations

Dire le sacré en art contemporain : une sublimation de l’intériorité de l’artiste
Le sacré : ses origines et son évolution
Dire le sacré dans l’art contemporain
Table des illustrations

De l’importance de l’absence : quand le sacré s’incarne dans les arts visuels, entre ère médiévale et contemporaine
Apparition / Disparition : Mark Rothko et le Diptyque de Wilton
Radicalité : Anish Kapoor et La Plaie du Christ
Multitudes : les installations de Kaarina Kaikkonen et La Dame à la licorne
Immersion : Wolfgang Laib et les cathédrales
Intensité : Latifa Echakhch et Petrus Christus
Conclusion

Washington, ville basilique
D’une disposition légale à la fondation de la ville républicaine
La sacralisation de l’histoire et l’inscription du plan basilical au coeur de la ville
Le Mall et le parc du grand récit de la Nation

Amour, art et sacré : une triade yourcenarienne
Au commencement est la beauté
L’amour sacralise
Apollon
Jouissance mystique
Les mains
L’art fixe la beauté
Deux textes éclairants
Conclusion

Écrire l’invisible, de Saint-John Perse à Lorand Gaspar
Approches du sacré
De l’invisible au visible
« Une seule et longue phrase… »
Saint-John Perse : une approche spiritualiste de l’inspiration poétique
Lorand Gaspar : une approche scientifique et immanentiste du langage

Êtres-en-exil à la recherche de Dieu : Le Livre des Ressemblances d’Edmond Jabès

Biographies

Résumés

Bibliographie générale
1 : Sources premières
2 : Sources secondaires

« | »